73 - DÉCEMBRE 2016

PAULINE A LUTTE CONTRE LA MALADIE AVEC UNE SOIF DE VIVRE INEPUISABLE

Chaque jour, chaque nuit, Pauline lutte contre cette maladie et garde cette soif de vivre tout en grandissant comme une petite fille normale.

Malgré un combat acharné, la maladie a repris le dessus et a emporté la fillette le 9 mai 2016.

Après, une course contre la montre effrénée pour trouver un médecin acceptant d opérer Pauline, l intervention a en- fin lieu en avril 2015, effectuée par deux chirurgiennes Pari- siennes.

Pauline a finalement été opérée au mois d avril 2015 au centre hospitalier de Kremlin-Bicêtre. L opération consistait à réaliser une hépatectomie (ablation d une partie du foie) et le retrait de toutes les masses tumorales présentes dans son corps. Après 7 heures passées au bloc opératoire, l interven- tion chirurgicale a été couronnée de succès malgré quelques complications postopératoires obligeant Pauline à retourner au bloc pour le changement de son pack infecté. Au bout de quinze jours d hospitalisation, Pauline et sa famille ont pu regagner leur domicile.

Un mois après son opération, Pauline a commencé un traite-

ment de chimiothérapie «dit d entretien» prévu pour une durée

d un an. Après un scanner et une échographie de contrôle,

tout était normal hormis la présence d un nodule de 2 milli-

mètres sur l un de ses poumons mais sans lien avec la ma-

ladie. Au fil des semaines, Pauline a été sujette à de nom-

breux vomissements. Après avoir effectué une fibroscopie,

les médecins ont découvert que Pauline avait deux ulcères

en bas de l œsophage : la résultante de la pose prolongée de

la sonde nasale. L équipe soignante préconise une nouvelle

intervention chirurgicale afin de réaliser une gastrotomie.

C est une sonde directement reliée à l estomac plus commu-

nément appelée «bouton gastrique».

Le 13 août 2015, Pauline a fait la connaissance de son petit

frère Adam.

Le 14 août 2015, Pauline a passé un nouveau scanner. Il

résulte de ce dernier, la présence d un hématome sur le rein

gauche. Les médecins demandent à faire une IRM de contrôle

pour vérifier ce dernier. Finalement, l IRM permettra de déter-

miner la présence d une masse en plus de l hématome sur le

rein gauche. Pauline doit effectuer une échographie puis une

scintigraphie dans les jours qui suivent cette découverte. Les

médecins doivent s atteler à trouver un chirurgien pour une

nouvelle intervention.

Chaque jour, chaque nuit, Pauline lutte contre

cette maladie et garde cette soif de vivre tout en

grandissant comme une petite fille normale.

Malgré un combat acharné, la maladie a repris le

dessus et a emporté la fillette le 9 mai 2016.

Article David LESIEUR