16 - DÉCEMBRE 2016

l intimité, il confiera à ses proches qu il s inquiète pour sa fille mais qu il sait que ses parents seront toujours là pour elle. Ses parents qui ont été présents pour lui et qui l ont soutenu durant toutes ses épreuves.

TRANCHES DE VIE François a consacré ses derniers mois à sa fille. Il a cher- ché à lui assurer un bel avenir car elle n aura plus son papa. Il passe le plus de temps possible avec Lylia, lui donnant toutes ses forces pour la faire sourire. Ils jouent du piano ensemble .il chante pour elle .ils jouent ensemble ..ils s aiment Encadré : «Le seul moment où l on peut quitter ce monde serein est quand on y a laissé un peu de beauté j y ai laissé une merveille, je t aime ma poupée. «

MAGNIFIQUE LEÇON DE VIE François a été pour les derniers mois de sa vie entouré de ses nombreux amis qui le soutenaient et de sa famille aimante. Jusqu à la fin François a profité de sa fille, il n a jamais mon-

tré ses doutes, ses peurs et sa baisse de moral à ses amis. Il a toujours paru joyeux et combatif. Il refuse de retourner à l hôpital. Il a quitté ce monde le 26 septembre 2015 et a laissé un vide indescriptible. François, ce jeune homme dont le destin a été brisé par la maladie restera pour tous ceux qui l ont connu une école du courage et de la volonté de vivre. Il aura été un papa mer- veilleux qui a consacré la fin de sa vie à assurer un avenir à son enfant. Encadré : «Petite suite de mes écrits» : «Je sens lentement mes forces m abandonner mon corps me fait maintenant complètement défaut mais mon esprit est encore vail- lant ! Même si la fin est toute proche, je refuse de partir sans avoir serré une dernière fois mon tendre amour dans mes bras lui dire une dernière fois à quel point je l aime, qu elle a été la seule à donner un réel sens à ma vie lui expliquer qu en regardant les étoiles, papa sera là, quelque part, veillant sur elle mais surtout lui dire à quel point je suis désolé de devoir partir désolé de ne pas pouvoir en faire plus pour elle . «