14 - DÉCEMBRE 2016

MOTIVÉ PAR UNE CONVICTION SANS FAILLE. François Triquet est fils de Gendarme. Par sa soif de

justice comme il le dit, il s engage en Gendarmerie en 2001 en qualité de Gendarme Adjoint Volontaire. Il sera dès ses premiers pas, animé d une conviction sans faille et sera exemplaire dans son travail. Et déjà un camarade toujours enclin à l humour et la bonne humeur. Il laissera à tous ses collègues un souvenir impérissable. Passionné par son métier il intègre l école des Sous-Officiers de CHAUMONT en septembre 2005. Il termine 11ème de sa promotion et choi- sit la région Pays de La Loire. Il est affecté au cours de l été 2006 à la brigade de LA TRANCHE SUR MER en Vendée. Il est heureux, travaille toujours avec la bonne humeur qui le caractérise mais toujours avec grande qualité et conviction. « Servir et protéger est son acte de foi ». Il est très apprécié de ses chefs et de ses camarades.

LES MÉDECINS DÉCOUVRENT UN CANCER AVANCÉ Mais en septembre 2007, ce destin prometteur est compro- mis. Un après-midi François est pris de violentes douleurs

au ventre et transporté aux urgences de la ROCHE SUR YON -85-. Après plusieurs examens les médecins lui découvrent un cancer avancé. Malgré tout, François a à cœur de conti- nuer à travailler. Il alterne alors les opérations, les séances de chimio et les périodes de travail. Son combat contre la maladie, il le mène avec force et courage. Cette force et ce courage qui le caractérisent si bien. Il reste toujours de bonne humeur et aime la vie. Ce mental de «guerrier» re- donne de l espoir à tous et la maladie est vaincue. Il reprend le travail à temps complet et sa vie prometteuse reprend. Il rencontre l amour en 2008.

UN COURAGE À TOUTE ÉPREUVE Lorsque la tempête Xynthia frappe la côte vendéenne, il est un des premiers à intervenir et n hésite pas une seconde à risquer sa vie pour en sauver d autres. Il sera pour ça cité à l ordre du régiment avec palme, décoré de la médaille de la défense nationale échelon or ainsi que de la médaille pour acte de courage et dévouement accompagnée d une lettre du préfet de la Vendée.