Nous les remercions pour leur aide

Le 5ème stage national du Diplôme d’ Arme
aide « Gendarmes de Cœur »

Nous arrivons des 4 coins de la France mais également de l'outre-mer. Nous nous sommes retrouvés à SAINT ASTIER (24) au C.N.E.F.G. (Centre National d'Entraînement des Forces de Gendarmerie)  pour  un objectif commun le brevet du diplôme d'arme.

Le 5ème stage nationale du DA débute le 28 janvier 2013 et s’achève le 21 mars 2013.

Durant les 2 mois de formation, un esprit de camaraderie et une cohésion s'installe au sein de la promotion.

Le 5ème stage a souhaité laisser l'empreinte de son passage, en réalisant un geste de solidarité au profit de l’association « GENDARMES DE CŒUR ».  Association dont le but est de soutenir les familles de militaires de la gendarmerie confrontées à des difficultés consécutives suite à un décès en service, à un accident ou à la maladie.

En remettant le 21 mars ce chèque de 1520 € au Président de l'association Monsieur Michel  SCAT, la promotion 2013 laissera ainsi la marque de générosité et de fraternité d'arme, expression de la noblesse de cœur qui caractérise notre belle institution qu'est la gendarmerie.

Gendarme Mickael VERFAILLIE


Article pour la revue de l'association « gendarmes de cœur »

Du 28 janvier au 22 mars 2013, 245 candidats de la gendarmerie mobile (GM) et de la garde Républicaine (GR) ont suivi au Centre National d'Entrainement des Forces de Gendarmerie, une formation particulièrement dense et exigeante visant à leur permettre l'accès au diplôme d'arme, qualification indispensable pour entamer un cursus d'encadrement dans ces deux subdivisions d'arme.

Articulée en deux modules qui font suite à une batterie de tests physiques d'entrée au stage, cette formation vise à prioritairement former des meneurs d'hommes aux qualités éthiques, mentales, physiques et tactiques avérées, ayant le sens de l'initiative pour tenir leur rôle de chef de groupe sur toute l'étendue du spectre paix-crise-guerre, des gradés aptes à prendre à leur compte toutes les missions de renforts à la gendarmerie départementale ne ressortant pas du rétablissement de l'ordre traditionnel, des militaires aptes à dispenser des séances d'instruction et enfin de futurs gradés aptes à tenir tout poste de responsabilité de leur niveau au sein d'un escadron de gendarmerie mobile ou d'une compagnie de la garde républicaine.

Le premier module, à dominante combat et pédagogie, est organisé sur le camp militaire de LA COURTINE (23), il se conclut par un examen indispensable pour continuer la formation. Le second module, s'articulant essentiellement autour du rétablissement de l'ordre et de la sécurité publique générale, est organisé quant à lui au sein des infrastructures du CNEFG (24).

A l'issue de l'examen final concluant le deuxième module et l'intégralité de la formation, 202 candidats se sont vu décerner le Diplôme d'Arme, un insigne qui condense dans son héraldique toutes les valeurs cardinales du chef, ainsi :

La couronne civique composée d'un rameau de chêne symbole de puissance et d'un rameau d'olivier allégorie de la victoire et de la paix, rappelle l'engagement civil de la gendarmerie, force militaire chargée du maintien de l'ordre et de l'exécution des lois. Elle met également en exergue la pluridisciplinarité et donc la complexité du métier de gendarme et plus encore de celui de cadre.

Le glaive arme du sous – officier dont la pointe est dirigé vers le bas, symbolise la force lucide, le discernement.

La masse d'arme évoque quant à elle la contrainte légale et légitime exercée au nom de l'État.

La grenade, attribut traditionnel de la gendarmerie et marque de prestige, figure l'attachement aux traditions.

Enfin, le lion évoque la bravoure, la majesté et la combativité.

(PHOTO GENERALE STAGE DA) Le stage s'est conclu de manière très solennelle par une prise d'arme présidée par le colonel Michel PIDOUX, commandant du CNEFG et rassemblant la promotion DA 2013, les militaires de l'état-major, de la direction d'instruction du Centre et les escadrons de gendarmerie mobile de PERIGUEUX et de LUCE détachés en qualité de troupe de manœuvre pour l'examen du module 2. A cette occasion les brevets ont été remis aux 10 premiers par le chef de corps et les colonels Didier THIOUX commandant la direction de l'instruction du CNEFG et Philippe THIRIOT commandant la division rétablissement de l'ordre et occupant les fonctions de président du jury du D.A 2013 et par l'ensemble des militaires d'encadrement, appartenant au centre ou détachés, pour les 192 autres lauréats.

A la suite de la cérémonie, les diplômés se sont rassemblés en salle de cinéma pour le traditionnel mot de clôture du commandant de centre. A cette occasion, le colonel PIDOUX a rappelé que le chef doit en toute circonstance montrer l'exemple et qu'il doit acquérir la confiance de ses subordonnés par sa compétence, sa droiture, son sens de la justice et sa fermeté. Attentive et déjà très mobilisée, la promotion a démontré sa générosité et son altruisme en remettant à monsieur Michel SCAT, président de l'association « gendarmes de cœur » un chèque d'un montant de 1520 euros.

Ce geste de fraternité d'arme a marqué de manière très magnanime la fin de ce long cycle de formation. En s'inscrivant dans les mots du Général De Gaule : « La difficulté attire l'homme de caractère, car c'est en l'étreignant qu'il se réalise lui-même. » la promotion D.A 2013 a démontré des aptitudes et des qualités qui rassurent et donnent confiance en l'avenir.

Article : Chef d'Escadron WINGLER

Crédit photos : Capitaine CHOLLIER, Officier Communication du C.N.E.F.G.


Reportage photos

Photos Alain JUND

Photo Photo Photo Photo Photo