LA FIN TRAGIQUE D'UNE BELLE CARRIERE

Le mardi 22 avril 2014, l'association « Gendarmes de cœur », en la personne de son président Michel SCAT, est venue apporter son soutien à la famille du gendarme Didier GALPIN, du PSIG de Falaise (14).Didier GALPIN est âgé de 45 ans; il est marié à Aline, et il est le papa d'Alexandre, âgé de 8 ans. Au cours de l'été 2013, la maladie fait son apparition; en effet, son entourage tant familial que professionnel constate que Didier a des tremblements, et des pertes de mémoire

Une terrible nouvelle

Dans un premier temps, les médecins pensent à un état dépressif, et soignent Didier comme tel, mais la pathologie se développant, d'autres examens sont effectués, et une terrible nouvelle s'abat sur Didier et sa famille; il est atteint de la maladie de Creutzfeldt-Jakob sous sa forme héréditaire. Cette maladie entraîne une dégénérescence du système nerveux central.

La maladie progresse très vite

Le 1er octobre 2013, il est placé en congé maladie, car les symptômes l'empêchent définitivement de reprendre le service. Son épouse cesse de travailler pour s'occuper de lui.
Depuis le 1er avril 2014, il est placé en congé longue maladie.

Récapitulatif de carrière

Sa carrière débute en septembre 1987, époque où il effectue son service militaire dans la gendarmerie jusqu'en février 1989; il décide d'en faire son métier, et intègre l'école de CHATELLERAULT, dans la Vienne (86), d'avril à novembre 1990, pour y faire son stage d'élève-gendarme; à la sortie du stage, il est affecté en gendarmerie mobile, à l'escadron 8/17 de BACCARAT  (devenu par la suite Escadron 16/7), en Meurthe-et-Moselle (54), où, de novembre 1990 à juin 1997, il effectue de nombreux déplacements, tant en métropole que dans les DOM-TOM (2 séjours en Guyane, 1 séjour en Nouvelle-Calédonie).
Puis, changement de subdivision d'arme, Didier intègre la gendarmerie départementale, plus précisément la brigade de proximité de VASSY, dans le Calvados (14), où il reste jusqu'en août 2002; par la suite, Didier rejoint le P.S.I.G. de FALAISE, toujours dans le Calvados.

L'ASSOCIATION "GENDARMES DE CŒUR" APPORTE SON SOUTIEN AU GENDARME Didier GALPIN.

Le Capitaine MONGE ROFFARELLO Emmanuel, commandant la compagnie de gendarmerie départementale de FALAISE, recevait dans ses locaux les représentants de l'association "Gendarmes de Cœur", qui intervenait de nouveau dans le Calvados, pour soutenir cette fois-ci le Gendarme Didier GALPIN et sa famille.

Uune cérémonie de remise de don

C'est donc dans les locaux de la compagnie de gendarmerie de FALAISE que s'est déroulée le 22 avril 2014 une cérémonie de remise de don au profit du Gendarme Didier GALPIN, militaire affecté au P.S.I.G. (Peloton de Surveillance et d'Intervention de la Gendarmerie) de FALAISE, placé en congé longue maladie.
En effet, depuis l'été 2013, Didier GALPIN est affecté par une maladie dégénérative du système nerveux central incurable qui le rend aujourd'hui entièrement dépendant et dont l'issue est fatale à plus ou moins long terme.

5000 € pour la famille GALPIN

L'association "Gendarmes de Cœur", représentée par son président Michel SCAT, accompagné de Fabrice SCHMITT, commissaire aux comptes, et du Maréchal des Logis/Chef Yves DUMONT, délégué pour le département du Calvados, a remis un don de 5 000 euros à Aline GALPIN, épouse de Didier, ce dernier étant absent en raison d'une hospitalisation récente.
Rappelant la vocation de son association, Michel SCAT a fait part de son regret de ne pas avoir atteint le nombre d'adhérents qu'il s'était fixé pour la fin de l'année 2013. « J'aurais aimé pouvoir donner plus et plus tôt » a t-il déclaré avant de préciser que « Gendarmes de cœur » peinait à répondre aux sollicitations : « Sept nouvelles familles on fait appel à nous depuis le début de l'année. On attend de nouveaux fonds mais je m'engage à leur venir en aide avant fin août ».
Pour sa part, le Général François-Xavier BOURGES a salué « l'élan de solidarité » que constitue le geste généreux de l'association.
C'est avec émotion et dignité qu'Aline GALPIN a remercié l'association pour cette aide financière, ainsi que l'ensemble des personnels de la compagnie de Falaise pour l'élan de solidarité et de générosité dont ils ont fait preuve jusqu'à présent et de tout le soutien apporté au quotidien.

La gendarmerie particulièrement bien représentée

La Région de Gendarmerie de Basse-Normandie était représentée par son commandant, le Général de Brigade François-Xavier BOURGES, accompagné du Major Pascal BROSSEAU, conseiller concertation. Le Groupement de Gendarmerie du Calvados était représenté par son commandant, le Colonel Philippe OTT. La Compagnie de Gendarmerie de FALAISE était représentée par son commandant, le Capitaine Emmanuel MONGE ROFFARELLO. L'Adjudant Landry HOLLEY, président du personnel militaire de la Compagnie de FALAISE, était présent, accompagné de la Lieutenante Alice GUILLAUME, commandant la Brigade Territoriale Autonome, du Major François DANIEL, commandant la Brigade de Recherches, et de l'Adjudant/Chef Denis DANION, commandant le P.S.I.G.
De nombreux gradés, gendarmes et gendarmes adjoints volontaires de la compagnie étaient présents, pour manifester leur soutien au Gendarme Didier GALPIN et à sa famille.
Des représentants de la police municipale de FALAISE s'étaient également joints à la cérémonie.

La solidarité des familles Normandes

C'est avec plaisir que les membres de l'association ont retrouvé Jean-Pierre DELESNERAC, accompagné de son épouse Claudine, gendarme aidé par l'association en 2009, et également la Maréchale des Logis/Chef Karine LARSONNEUR, de la B.T.A. FALAISE, maman de Valentin, enfant pour lequel l'association est également intervenue, en 2013.

Cette cérémonie empreinte de dignité et d'émotion a été suivie d'un apéritif et d'un repas en petit comité.

Maréchal des Logis/Chef DUMONT Yves

 


Reportage photos

Photos : Cabinet-communication  du commandant de la région de gendarmerie de Basse-Normandie

 

Photo Photo Photo Photo Photo