Remise de don en faveur de Kévin

Le 7 Août 2013 au Peloton d'autoroute du CANNET (83)

10 000 € POUR RÉAMÉNAGER LA MAISON DE LA FAMILLE LOUYOT

Le mercredi 7 août 2013 au PA du CANNET DES MAURES(83), l'association "Gendarmes de Cœur" a apporté un soutien financier au gendarme Xavier LOUYOT afin qu’il puisse effectuer les travaux d’aménagement dans sa maison du Gard (30).

Grièvement blessé lors d'un accident de la route

Souvenez-vous de Kévin, ce jeune homme victime d'un grave accident de la route en 2010. Après quelques jours de coma et une longue hospitalisation pour guérir de ses nombreuses blessures, le jeune homme a retrouvé le foyer familial où il poursuit encore sa convalescence.

9ème intervention des Gendarmes de Cœur pour l'année  2013

Cette remise d'aide est la neuvième intervention de l'association 'Gendarmes de Cœur" pour l'année 2013.
Le Président SCAT a remis 10 000 € au gendarme Xavier LOUYOT en présence
du Chef d'Escadron CASAS commandant de l'EDSR du VAR, du Capitaine REMY-NERIS commandant en 3ème de la compagnie de DRAGUIGNAN qui représentait le commandant la compagnie de DRAGUIGNAN, du Capitaine PONT commandant le PMo du CANNET DES MAURES, et de quelques Gendarmes du PMo du CANNET DES MAURES qui avaient répondu à notre invitation à la cérémonie de remise de don.

Le témoignage de Sonia

Cette journée du 7 aout 2013 restera gravée à jamais dans notre cœur. Grace à l’association "Gendarmes de cœur" Présidée par Michel SCAT, nous avons pu bénéficier d'une aide financière de 10 000 euros qui nous permettra d'effectuer les travaux d'aménagement adaptés au handicap de mon fils Kévin.

Nous nous sommes réunis dans les anciens locaux de la BRI au PA du Cannet des Maures pour partager un moment que je n’aurais jamais imaginé il y a quatre ans. Tout a commencé par le discours du Chef d'Escadron CASAS commandant de l'EDSR 83 stupéfait et admiratif devant l’évolution positive de Kevin, puis le discours de Michel SCAT qui nous a confié pourquoi il a tant d’amour pour cette association. Son rêve d’enfant étant de devenir gendarme et n’ayant pu le réaliser à cause de grave problèmes de santé, il a donc décidé de venir en aide aux familles de gendarmes touchées par la maladie ou le décès d’un proche.

Cet homme reste toujours d’humeur joyeuse malgré son propre état de santé, avec beaucoup d'attention et de sensibilité il est toujours à l’écoute. Son combat reste très honorable car une fois qu'il est entré dans votre famille, il s’acharne avec velléité afin de tout mettre en œuvre pour aider moralement et financièrement toutes ces familles sur lesquelles la malchance et tombée.

À la suite de son discours, j’ai donc à mon tour pris la parole pour remercier infiniment l’association, pour cette aide financière et pour son soutien moral super important à mes yeux. Un moment émouvant durant lequel on retrace le chemin parcouru tout au long de ces quatre années de galère. Je tiens encore à préciser que "les gendarmes de Cœur" suivent votre combat, mais qu'ils y prennent aussi part. Votre combat devient le leur.

À l'issue de cette cérémonie, nous avons pris le verre de l’amitié, puis nous nous sommes retrouvés dans un restaurant pour clore cette journée inoubliable. Personnellement je voudrais juste rajouter que cette association doit continuer son œuvre encore longtemps, car aujourd’hui, en vie et en bonne santé, mon fils peut la remercier.
À tous les gendarmes de France, mobilisez-vous. Le prix d'une adhésion à "Gendarmes de cœur" ne vous coûtera que la modique somme de quinze euro par an. De nos jours cela représente peu de chose, cela ne vous ruinera pas, mais vous contribuerez à faire vivre  cette association formidable et vous aiderez peut-être un collègue. Les accidents de la vie  n’arrivent pas qu’aux autres.

Un grand merci encore à Michel et à tous ces bénévoles, en ce qui me concerne, je continuerai à soutenir cette association qui m'a beaucoup apporté. J'ai trouvé une épaule solide et des oreilles attentives comprenant ma situation. Finalement Michel tu ne portes pas de tenue mais tu es un grand "gendarme de cœur".

Je tiens à remercier, ma famille qui était présente ce jour-là.  Kevin mon fils, tu es le battant qui égaie mes journées malgré les dures épreuves subies. Fanny, tu m'as apporté un soutien moral indéfectible ce qui est énorme. Nais, ta force formidable m'a permis d'avancer jusqu'à la sortie du tunnel.  Mes loulous, petits mais très intelligents, vous avez su rester vous-même et forts à la fois malgré les bouleversements qu'a subis notre famille.

Mes enfants je vous aime.

Article Sonia LOUYOT


Reportage photos

Photos de Fabrice SCHMITT

Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo



Presse

le Dauphiné libéré du 1er juin 2012 ed. Privas et sa région