Remise de Don en faveur d'Eléonore

Le 20 juillet 2016 sous la tente "Prestige"
de la Région de Gendarmerie Départementale de l'Hérault á MONTPELLIER (34) 

"GRACE A DES GENS COMME MICHEL SCAT, LA VIE DEVIENT PLUS SIMPLE. "

A la recherche d’un financement pour le fauteuil électrique non remboursé de sa fille Eléonore, atteinte d’une Infirmité Motrice Cérébrale, l’adjudant François VERN de la Section de Recherche de Montpellier s’est tourné vers l’échelon social de la gendarmerie. Grâce au travail d’Houria CHERIF, Eléonore et sa famille ont découvert l’association "Gendarmes de Cœur", qui a pris la décision de leurs apporter son soutien et de financer intégralement ce fauteuil, indispensable à son autonomie.

Le 20 juillet 2016, à la Caserne LEPIC à MONTPELLIER (34), Michel SCAT, a fait un don de 10 000 euros à l’Adjudant François VERN et à sa fille, en présence du Général Jean-Philippe LECOUFFE, commandant adjoint de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, commandant le Groupement de Gendarmerie Départementale de l’Hérault, de l’Adjudant-chef Christophe CAUMES, Président de l’association "Les Képis Pescalunes" ainsi que de quelques commandants d'unités environnantes.

Les mots d’Eléonore :
« Il y a quelques temps, j’ai rencontré des membres de l’association Gendarmes de Cœur : des personnes qui m’ont surprise tant leur gentillesse et leur générosité étaient grandes. Des bénévoles dévoués, qui œuvrent pour aider les gendarmes et leurs familles lorsque celles-ci traversent des épreuves. Gendarmes de cœur est une association qui, malgré des difficultés imposées par la vie permet de continuer à avancer.

Le don si généreux que j’ai reçu me permet justement d’avancer, au sens propre comme au figuré. En ajoutant une motorisation, la Forceweel, sur un fauteuil roulant manuel, celui-ci se transforme en quelques minutes, en un puissant fauteuil électrique. Un système qui me permet, malgré mon infirmité motrice cérébrale de parcourir des kilomètres ! Un fauteuil qui me permet aussi d’exercer mon métier de journaliste ou de parcourir l’Europe avec un sac à dos…

Ce fauteuil, est un moyen de prendre ma revanche sur le handicap. Avec lui, je veux prouver que malgré les difficultés, on peut, avec de la volonté, réaliser ses rêves et avancer. Alors merci à Michel et à son association de me permettre de mener la vie dont je rêve. »

Eléonore VERN

L’avenir de cet argent
Toujours dans l’optique d’être plus autonome, Eléonore vient d’entreprendre les démarches pour passer le code et réussir le permis de conduire. En plus de financer son fauteuil, ce don lui permettra également de commencer à prendre des leçons de conduite dans une auto-école adaptée.

Eléonore VERN

Reportage photos

Crédit photo: CT-Cabcom RGLR-MP-GGD34

Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo

Photos Laurence SCAT & Eric LAFALLA

Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo

Presse