A propos de Christopher

CHRISTOPHER

Michel et Christelle MORTREUX ont 3 enfants : Christopher 17 ans et demi est né le 14 avril 1993,  Florian, 15 ans et Alexandre, 12 ans.

Voici l’histoire de ma vie

Dans le ventre de maman, je n’avais aucun soucis, tout se passait très bien jusqu’à ce fameux 14 avril 1993, maman et papa sont partis à la maternité, le cœur rempli de bonheur, comme il se doit, car ils s’apprêtaient à voir naître leur premier enfant, Christopher.

Le cauchemar

Malheureusement, cette journée, tourna au cauchemar, par la faute d’un gynécologue trop pressé  de partir en vacances, l’accouchement ne se déroulera pas comme prévu, le médecin a bougé Christopher pour activer le travail trop long à son goût. Il est vrai que Christelle était arrivée depuis 8h00 le matin et qu’il était déjà 18h00, mais ce geste a suffit pour faire basculer la vie de Christopher. En effet, il a fallu faire une césarienne en urgence car le cordon ombilical était sorti et ne permettait plus son passage, la maman souffre, le bébé aussi, le papa fait les 100 pas dans le couloir en se demandant ce qu’il se passait.

Christopher a manqué d’oxygène pendant 15 minutes.

La césarienne terminée, Christopher est né mort et a subi un massage cardiaque et une intubation qui lui ont permis de rester en vie mais à quel prix ?

Le gynécologue a estimé qu’il avait fait son travail, il est venu nous dire : « j’ai sauvé votre fils, je pars en vacances et vous laisse aux mains de mon confrère ».

Notre fils a été transféré au CH Dunkerque car il respirait grâce à une machine, Christopher a eu plusieurs périodes convulsives qui ont nécessité un transfert dans le centre néo natal de l’hôpital Calmette de LILLE.

La maman dût rester sans son bébé à la maternité ne sachant se qu’il se passait et le papa était perdu entre les deux, ce n’est pas facile quand on est jeune, on ne comprend pas bien se qu’il se passe on nous dit qu’il faudra du temps mais pourquoi ???

Au bout de 10 jours, Christelle est enfin venue rendre visite à Christopher, à ce moment là il respirait seul mais il était alimenté par une sonde gastrique et sa sortie n’était toujours pas possible. On entendait toujours sa sera dur, mais il fera à son rythme, on image son bébé avec des retards moteurs, on court acheter des jeux d’éveils pour l’aider mais on se rend bien compte qu’il se passe quelque chose mais quoi ?...

Christopher était un bébé de 3,470 kilos, il était toujours nourrit pas sonde. Un mois après sa naissance, il est retourné au CH Dunkerque et sa maman qui a pu, dès lors, être présente chaque jour a essayé de lui apprendre à téter pour qu’il puisse sortir, mais cela a encore pris deux mois.

Le retour de Christopher

Christopher est enfin de retour à la maison, on allait enfin vivre notre petite vie, fiers de notre fils.

Nous faisions comme tous les parents, on passait de la chaise haute au youpala  et l’on essayait d’apprendre à Christopher à marcher on savait que cela serait long mais on avait beaucoup d’espoir jusque….

Une nouvelle brutale

Lors de la visite du douzième mois, la maman interroge la pédiatre de Calmette pour savoir si son fils allait bientôt marcher, s’il avait progressé et là, elle nous annonce de but en blanc que Christopher était Infirme Moteur et Cérébral qu’il ne marcherait jamais, qu’il n’évoluera pas comme les autres enfants et là c’est le monde qui s’écroule, Christopher sera condamné à vivre handicapé et c’est une chose qu’on ne peut accepter.

Comment se reconstruire après un tel diagnostic ? On nous a même dit qu’on pouvait l’abandonner !!!! Notre chair, notre sang, notre bébé.

Depuis notre vie a été beaucoup chamboulée mais nous avons fait preuve de courage et avons accepté le handicap de Christopher même si il y a eu beaucoup de pleurs. Cela n’a pas été facile mais Christopher était là, toujours souriant malgré son vécu, ses souffrances, si notre fils accepte de se battre alors, nous, ses parents, n’avons pas le droit de tout abandonner, on doit se montrer fort pour lui, l’AMOUR  est un des plus beau cadeaux de la vie, Christopher a besoin de nous alors on fonce.

Une croissance difficile

Christopher a du être opéré plusieurs fois pour améliorer son confort de vie. Il souffrait de reflux gastro-œsophagiens donc il a du subir une intervention chirurgicale appelée “nissen“ qui consiste à entourer l'œsophage en utilisant la partie haute de l'estomac afin de ne plus avoir de remontées gastriques douloureuse. De plus, notre fils avait de grosses difficultés à mouvoir ses jambes, il a donc fallu pratiquer une nouvelle intervention chirurgicale sur les muscles ischio-jambiers. Ce sont les muscles de la cuisse permettant la flexion du genou, l'objectif  de cette opération est de réaliser une reconstruction anatomique en utilisant un tendon "autogreffe", afin de permettre à Christopher de plier et étendre ses jambes.

Notre fils grandit mais la croissance évolue peu, il vit au domicile familial  avec ses deux frères Florian et Alexandre, C’est un petit garçon qui a une jolie frimousse, il ne sait pas marcher, ni parler, il est incontinent mais il sait très bien se faire comprendre. Il est dans une coque qui lui permet de se tenir assis, celle-ci est posée sur un fauteuil roulant pour qu’il puisse se déplacer.

Christopher est un adolescent qui croque la vie à pleine dent, il aime le monde, la fête, le carnaval, le handi-ski, les vacances au soleil, la piscine…

Notre enfant a eu des soucis de santé en janvier 2009, en effet, Christopher est âgé de bientôt 18 ans mais son petit corps fragile a du mal à grossir et à grandir. Christopher pèse 17 kilos pour 1,32 m, il est de ce fait, hors de la courbe de croissance, il a été urgent de lui faire poser un bouton M-KEY.

Christopher avait un très gros appétit mais ce qu’il mangeait ne lui profitait pas. Alors la pédiatre nous a proposé la pose d’un bouton M-KEY en vue d’une alimentation par gastrostomie, une intervention que nous avions toujours refusé car Christopher adorait manger et on ne voulait pas lui retirer ce plaisir, mais les mots de la pédiatre étaient si fort que cela nous a vraiment fait peur, j’entends encore «  votre fils est dénutri  » dur d’entendre ça quand on fait tout ce qu’il faut.

Alors Christopher a eu une sonde nasale de janvier 2009 à mars 2009 et en mars il a subi une gastrostomie avec un tuyau en attendant le bouton en juin.

Depuis, Christopher est alimenté la nuit pas une machine qui lui injecte les calories dont il a besoin et la journée on continue l’alimentation d’aliments mixés.

Christopher ne peut plus boire car le liquide part dans ses poumons.

Depuis Christopher a prit 400 grammes, il est tellement fort et courageux, maintenant nous venons de nous rendre compte qu’il souffre au niveau des poignets, des biceps, et des épaules, il va donc avoir des injections de toxine botulique prochainement.

Une famille formidable

Voilà vite fait Christopher, nous essayons de lui faire vivre une vie de qualité et on n’hésite pas à lui faire vivre des choses comme les enfants valides.

Nous emmenons Christopher au ski afin qu’il puisse profiter comme ses frères des joies du sport d’hiver, il a été à son premier bal de carnaval grâce à la générosité de plusieurs personnes, il a ainsi pu vivre ce moment à côtés des musiciens car dans notre région, c’est une grande tradition et Christopher adore le carnaval.

Nous sommes allés en Guadeloupe, même si cela n’est pas facile de voyager avec une personne handicapée.

Christopher va fêter ses 18 ans en avril et nous souhaitons l’emmener en discothèque comme tous les jeunes de son âge et on veut aussi l’emmener en voyage dans un pays chaud, la chaleur lui fera du bien surtout pour ses os.